*
Titre-Top-Home

L'Intemporelle Compagnie de théâtre

Logo-masq-fd_blanc

Menu
Accueil Accueil
Prestations Prestations
Spectacles Spectacles
Échos de la Presse Échos de la Presse
Comédiens Comédiens
Partenaires artistiques Partenaires artistiques
Stages Stages
Galerie photos Galerie photos
Réservations Réservations
Adresse Adresse
Infos légales Infos légales
Plan du site Plan du site
top_haut

 

Les spectacles :

Fugueuses

Hervé Bazin, un esprit rebelle
Barbara pour l'amour de vous
Asumpta et Félix sont dans un bateau

Bulles d'Amour
Illusions et désillusions de l'amour
C'est toujours dimanche avec des mots d'amour

 C'est toujours dimanche avec des mots d'amour !
 

Spectacle donné le 21 mars 2014 à la Bibliothèque Municipale, rue Henri Barbusse SAINT-PIERRE DES CORPS (37700)


 

                

                  



Hervé Bazin, un esprit rebelle

 Hervé Bazin n’était pas comme certains auraient voulu le faire croire, un auteur régionaliste mais un monument de la littérature française mondialement connu, avec plus de 44 traductions sur tous les continents. 

  Aujourd'hui, que connaissons nous  vraiment de ce célèbre romancier, astronome et botaniste averti, amoureux de la nature, qui maîtrisait l'art des descriptions poétiques? 


 

 

  Avec sa nouvelle création

Un esprit rebelle
la compagnie L'Intemporelle invite le spectateur à découvrir

  • l'auteur, mais aussi l'homme, en rétablissant quelques vérités sur ce qui a été dit et écrit.
  • l'oeuvre. Si la plupart d'entre nous a lu "Vipère au poing", peu de personnes connaissent l'oeuvre qui comporte plus de 27 romans ! 

Avec "Un esprit rebelle" Monique Jouy crée la surprise en apportant une autre vision de l’homme et démontre que si son enfance blessée, sa jeunesse contrariée, tourmentée, faite de périodes troubles et d’erreurs, ont influencé sa vie et son œuvre, le petit bourgeois rebelle a su maîtriser ses démons et ouvrir sa révolte à tout ce qui était injustice, bêtise, méchanceté, cupidité ou fanatisme. Homme de conviction, il n’hésitait pas à s’engager pour défendre les plus faibles.

Un regard nouveau sur l’auteur
Inconnu, qui déclenche une polémique en défiant les codes de bonne conduite de son milieu et écrit un roman qui le libère et lui apporte le succès.
Connu, qui s’attire des critiques lorsqu’il accepte, par respect pour ses lecteurs, un prix littéraire, qu’il ne souhaitait pas.
Reconnu, qui bouscule les habitudes, de l’Académie Goncourt et redonne une crédibilité au prix littéraire le plus prestigieux de France.

Une nouvelle résonance de l’œuvre autobiographique, romancée en 27 volumes qui est aujourd’hui garante d’une époque révolue.

"Un esprit rebelle"

Trois personnages :
un père, Augustin professeur de lettres à la retraite est un passionné d’Hervé Bazin ; 
sa fille, Augustine, au tempérament bohème et contestataire, n’a plus qu’un vague souvenir de l’œuvre, de Monsieur Hervé Bazin ;
sa petite fille, la pétillante Victoria, le découvre par l’intermédiaire du prix Goncourt des lycéens. 

Augustin, retiré dans une maison de retraite demande à sa fille Augustine de débarrasser sa cabane de jardin où personne n’avait le droit d’aller. Surprise ! Au lieu de trouver un bric à brac bon pour les vides-greniers, Augustine découvre une réserve de bouquiniste et… une valise qu’elle ouvre, lorsque son père arrive inopinément. 
C’est le début d’un échange vif, tendre, riche en rebondissements à propos des écrits, des œuvres d’Hervé Bazin cachés dans la valise.
Survient Victoria qui vient de participer au prix Goncourt des lycéens, curieuse d’en savoir plus, elle les questionne... Au fil des répliques se tissent la vie, les engagements littéraires et humanitaires d’Hervé Bazin en écho à son œuvre.

Les trois comédiens, passionnés et passionnants transportent le spectateur dans l’univers poétique et mouvementé d’un esprit rebelle. 

Pièce en deux tableaux. Durée 1h20.

Texte et mise en scène : Monique Jouy
Musique :  Patrick Albers
Les comédiens :

Marie-Christine Garandeau
Bernard Valais
Clara Garandeau

Contact : cielintemporelle@hotmail.fr

Croquis de Guy Papin

Barbara, pour l'amour de vous.

Voir la vidéo

Créé en 2004 pour Avignon (festival off), ce spectacle

Barbara, pour l'amour de vous

a toujours rencontré un écho élogieux et produit des réactions enthousiastes empreintes d'émotion. Chacun de nous, homme ou femme, peut se retrouver dans un texte, une réflexion ou une phrase de Barbara qui n'a pu écrire que sur des émotions fortes. Toute sa vie est transcrite dans ses chansons.
Dépouillés de toute musique, ses mots, lorsqu'ils ne sont plus que parlés, se révèlent authentiques, à la fois vrais, justes et beaux. C'est pour cela qu'ils nous atteignent, nous troublent et nous émeuvent. Marie-Christine Garandeau sait faire vibrer les mots avec talent. Une belle réussite!
Pour pénétrer dans son univers, découvrir des confidences, venez voir

Barbara, pour l'amour de vous.

Spectacle de la Cie L'Intemporelle
Genre: Théâtre
Conçu par Pierre Remérand & Marie-Christine Garandeau
Mise en scène par Stéphanie Gouin
Interprété par Marie-Christine Garandeau
Durée environ 1h 20


Contact:

L'Intemporelle
02 41 18 14 10 / 06 16 16 88 31 / 06 72 00 88 48
e-mail:
cielintemporelle@hotmail.fr

Lieux où le spectacle s'est produit:

2004 - Avignon : Festival Off.
Création au théâtre de la Petite Tarasque. 

2005 - Angers: théâtre du Champ de Bataille.
Le Mans: Salle des Concerts.
Villevêque: Les Tonnelles du Loir.
Tiercé: Théâtre de l'Avant-scène.

2006 - Tiercé: dans le cadre "Lire en fête"
au cinéma Le Pax.

2007-
Angers: Théâtre de la Comédie. 
l'Autrement Café.
Au Restau-Théâtre.
Beaufort-en-Vallée: au cinéma-théâtre.
Amboise: Théâtre Beaumarchais, pour le Printemps des Poètes.
Pont-Scorff: Manoir de St-Urchaut. Festival "La Clé des Champs", sous chapiteau.
Concarneau: Restaurant Sérénisud.
Redon: dans une yourte
Plouhinec: Espace Calloc'h.
Paris XXe: Festival Barbara au Théâtre de Ménilmontant.

Création Avignon 2004.

Barbara concevait la chanson comme une conversation. Son univers personnel se projetait dans celui de chacun. Son publique trouvait résonance à ses combats, ses déchirures, ses bonheurs, ses plaisirs, ses amours.

Pierre REMERAND et Marie-Christine GARANDEAU ont voulu transposer cet univers en faisant revivre Barbara dans sa loge avant son entrée en scène, à travers les textes de ses chansons et ses réflexions personnelles confiées à la presse. Tout ce qui est dit est de Barbara et l'on se laisse émouvoir par les anecdotes et la sincérité de l'interprétation de Marie-Christine Garandeau.

Un one woman show et une performance remarquables

Les chansons dites dans le spectacle sont les suivantes:
Madame - Le bel âge – Le mal de vivre – La solitude – Les mignons – Tango indigo – Perlinpimpim - Nantes – L'homme en habit rouge – Seule – Chapeau bas – Chaque fois –plus rien - A peine – Toi  - La déraison – Dis, quand reviendras-tu? – Attendez que ma joie revienne – Mon enfance – C'est trop tard - Ma plus belle histoire d'amour.

Spectacle conçu par : Pierre REMERAND et Marie-Christine GARANDEAU
Comédienne : Marie-Christine GARANDEAU
Mise en scène : Stéphanie GOUIN

2008 -
Forêt Fouesnant: Salle du cinéma.
Quimper : dans une yourte.

2009 - 
Angers: Au Restau-Théâtre.

2013
St-Pierre-des-Corps:
à la Bibliothèque, dans le cadre du
festival "Bruissements d'Elles".
Angers: à la Grande d'Éventard.

2016 Plescop: Médiathèque, dans le cadre du Printemps des Poètes.


Dessin à l'encre de Guy Papin

Qui était BARBARA ?

Barbara est née le 9 juin 1930, sous le nom de Monique Serf, dans le 17ème arrondissement à Paris, près du square des Batignolles, d’un père alsacien et d’une mère d’origine slave.
Elle prend le nom de BARBARA en hommage à Varvara, sa grand-mère maternelle.
BARBARA, une femme qui chante, une femme de scène bien plus que de studio. Elle conçoit la chanson comme une conversation. Sa musique et ses mots nous aident à nous comprendre et à mieux écouter les autres pour vivre…
BARBARA ne triche ni avec les mots, ni avec les sentiments, ni avec les êtres. En guise de manifeste, elle se déclare, très tôt, comme une femme qui vit, qui respire, qui aime, qui souffre, qui donne, qui reçoit et qui chante, projetant un univers personnel où chacun peut retrouver ses combats, ses épreuves, sa propre vérité.
BARBARA, entretien une relation vivante et complice avec son public, à qui elle déclare en 1966
"Ma plus belle Histoire d'Amour… c'est vous".
Elle avance dans la lumière, s'assied au piano et, d'un regard, conquiert le public.

 

Les villes où le spectacle s'est produit :

Avignon, Angers, Avrillé, Amboise, Le Mans, Concarneau, Beaufort-en-Vallée, Pont Scorff, Redon, Quimper, Forêt Fouesnant, PARIS au théâtre de Ménilmontant


Asumpta et Félix sont dans un bateau

" Asumpta et Félix ".... ces deux là s'aimeront sûrement, mais quand? Leur parcours démarre mal... par un enlèvement ! Une fois piégée sur un bateau, la victime n'affronte pas que Félix, c'est aussi elle-même : ses frayeurs, ses incertitudes, son humanité ! C'est une véritable course d'obstacles semée d'embûches à laquelle même Félix n'est finalement pas préparé. Quant à la fin, venez voir la pièce, venez les voir s'éplucher pour finalement...

 Voir les photos


Bulles d'amour


C'est un duo plein de poésie que nous offre Marie Christine dans son grenier à souvenirs. Elle s'épanche silencieusement en retrouvant bibelots, livres, lettres d'amour jalousement enrubannées qui l'entrainent vers un passé qui n'est plus. La musique de la fête lui revient, elle voudrait se draper encore et encore. C'est alors que surgit un elfe, dansant jonglant, pirouettant qui lui confisque les mots pour les faire s'envoler entre ses doigts. Tout bougera alors au long du spectacle plein de charme quand l'autre s'éloigne. Il y aura l'une, soliste qui se pare d'oripeaux d'un bal masqué disparu et la talentueuse Adeline qui se présente sans crier gare, virtuose d'un feu follet soutenu par une musique parfois endiablée rythmant dans la nuit des arabesques lumineuses. Alors ce qui relie les personnages, c'est le partage de l'espace et le temps commun. Parfois la main qui jongle parait gratter une corde quand les mains offertes s'avancent accompagnant le vibrato de la voix qui se gargarise de mots. C'est un petit bonheur de restituer une part de mystère de chacun qui nous déconcerte et réconforte à la fois. Adeline mi arlequin, mi pantin, comme sorti d'une boite magique ponctue par sa gestuelle douce, raffinée et déterminée des mouvements joliment dansés. Des appuis de balles ripent comme des mots d'amour qui s'entrechoquent et que l'on voudrait encore retenir. Bravo.
Guy Papin.

Retour en haut de page


PrinterFriendly
Version optimisée pour imprimer
top_bas
Pied de page
Webmaster: Daniel Garandeau •www.garandeau-photo.fr• Email: garandeau.d@hotmail.fr © Photos Daniel Garandeau
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail